L’origine de la connaissance : sensations, sens internes et émotions

Ce contenu est réservé à nos adhérents. Veuillez vous connecter ou choisir l’un de nos abonnements.

L’origine de la connaissance : sensations, sens internes et émotions

Cycle 2020-2021 – L’homme et la vie bonne 

Le cycle des huit conférences de cette année 2020-2021 proposera une approche systématique de la « psychologie » thomiste et de la quête de la vie bonne selon saint Thomas.

Qu’est-ce que l’homme ? Comment concevoir l’action morale ? Il en va de ces interrogations comme du temps chez saint Augustin : « Si l’on ne me demande pas de quoi il s’agit, je sais ce que c’est ; mais si l’on m’interroge et que je doive répondre, aussitôt je ne sais plus… »

Nous pouvons tous a priori répondre confusément aux grandes questions qui concernent l’homme : nous savons bien qu’il n’est ni un robot ni un animal ; qu’il mérite d’être récompensé ou puni selon qu’il agit bien ou mal ; qu’instituer des tribunaux et des peines a un sens ; que la responsabilité morale n’est pas un vain mot, non plus que la liberté.

Mais savons-nous ce qu’est fondamentalement l’homme et comment il discerne le bien qu’il doit faire du mal qu’il doit éviter ?